Le défi

Le droit des individus à bénéficier d’une éducation est généralement accepté par les gouvernements du monde entier. Ce droit est inscrit dans les programmes d’Education pour tous et dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement, et appuyé par d’importants investissements qui doivent permettre d’assurer un accès universel à l’éducation. Les gouvernements reconnaissent également que l’éducation a un impact bien plus large, puisque le développement socio-économique dépend aussi de la façon dont les compétences et les connaissances de la main-d’œuvre peuvent soutenir la réalisation des objectifs économiques nationaux et sont en adéquation avec les besoins du marché du travail.

Les systèmes d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur forment le socle sur lequel s’appuie le développement d’un pays. De fait, il est essentiel d’apporter à ces systèmes une assistance appropriée pour permettre aux politiques, aux stratégies de mise en œuvre et aux approches utilisées, de garantir le meilleur retour sur investissement possible. Faire en sorte que l’Education fournisse un appui maximal au monde du travail soulève toutefois des défis. La formation à des connaissances et des compétences en vue d’un emploi doit être faite à des étapes appropriées du processus de développement. La détermination des meilleurs conditions (où ? quand ? comment ? et par qui ?) d’introduction de ces formations est ainsi devenu un facteur clé permettant d’assurer des politiques de l’emploi efficaces.