Plus de 3.500 projets mis en œuvre à travers le monde
Plus de 3.500 projets mis en œuvre à travers le monde

Base de données de projets GOPA

Depuis sa création en 1965, GOPA a exécutée avec succès plus de 3.500 projets dans plus de 130 pays ; actuellement, plus de 140 sont mis en œuvre. Cette base de données présente une sélection de projets récents reflétant le mieux les domaines d´activités de GOPA.

Assistance technique du Project « Ny Fanjakana ho an'ny Daholobe » (Une administration au service de tous)

Country: 
Madagascar
Department: 
Governance and Economic Development
Beneficiary: 
Union Européenne
Donor Organisation: 
11ème FED
Associated Enterprises: 
I&D
Mazars
MD2I
Project Volume: 
7903200
Value of Services: 
3951600
Start of project: 
April, 2015
End of project: 
April, 2021


Contexte : Après une longue crise politique et l’interruption de la coopération internationale, Madagascar est parvenu au retour à l’ordre constitutionnel en 2014. Malgré cet effort de stabilisation, le gouvernement est confronté à d’énormes défis, notamment le manque accru d’efficacité de l’Administration publique, qui freinent le développement du pays. Ainsi, le Programme de Réformes pour l’Efficacité de l’Administration (PREA) a été créé et rattaché à la Présidence de la République. Il a pour mission l’amélioration de la productivité et de l’efficacité de l’Administration publique à Madagascar. Le projet « « Ny Fanjakana ho an'ny Daholobe » (NFD) (dont le présent marché constitue un volet) fourni un appui continu au PREA et le soutient dans la mise en œuvre des tâches qui lui ont été confiées.

Project details

Objectives: 

Objectif : L'objectif du projet NFD est de contribuer à la stabilité et à la croissance inclusive à travers la redynamisation de l’administration publique et des services publics.

Objectif spécifique : L'objectif particulier du contrat d’assistance technique est de renforcer l’efficacité et l’intégrité de l’administration publique pour améliorer la délivrance et la qualité des services publics.

Activities: 

Le marché d’assistance technique est effectué en gestion directe par la Commission de l'Union Européenne et confié au consortium conduit par GOPA.

L’assistance technique fournit :

1.
un appui technique délivré par les experts permanents ainsi que par une assistance technique court et moyen termes ciblant une redynamisation de l’administration publique à travers un renforcement de capacités des services responsable de la gestion des ressources humaines de l’Etat, de la gestion des finances publiques (CDMT) ainsi que de la gestion des biens (du patrimoine) de l’Etat ;

2.
des services d’assistance technique répondant à la demande des bénéficiaires, en particulier :

  • des audits organisationnels et institutionnels des systèmes de gestion en place :

- organes chargés du contrôle de la dépense publique et du suivi judiciaire des infractions constatées ;
- régularité des dépenses et recettes dans les communes et régions ;
- formalisation de la gestion financière et comptable décentralisée ;
- contrôle de la légalité et des finances locales ;
- redevabilité de l’administration vis-à-vis de ses administrés ;
- renforcement des commissions finances, santé et éducation du parlement ;
- renforcement des institutions de formation supérieure visant les agents de l’Etat ainsi que les métiers de jurisprudence (magistrats, greffiers, avocats).

  • une restructuration des systèmes de gestion audités ;
     
  • un appui à l’élaboration d’un système de contrôle des ressources de l’Etat optimisé (y inclus une redéfinition du système de rémunération des agents de l’Etat ainsi que des chaînes de contrôle) ;
     
  • L’organisation de formations dans les domaines demandés, notamment :

- la gestion des ressources humaines,
- la gestion des finances publiques (par ex. application de manuels de procédures comptables et budgétaires),
- la gestion des biens de l’Etat,
- la maîtrise des systèmes de gestion informatisés,
- la passation de marchés, etc. ;

  • la mise en place technique de systèmes de gestion et de contrôles des services de l’Administration modernisés:

- informatisation des systèmes de gestion des RH – SIGRHE, GPEEC;
- informatisation de la chaîne pénale anti-corruption ;
- informatisation de la chaîne administrative ;
- informatisation des tribunaux de Première Instance ;
- opérationnalisation et informatisation de la direction du patrimoine de l’Etat.

L’assistance technique comporte :

  • deux (2) experts principaux permanents fournissant un appui institutionnel au PREA et au Ministère de la Fonction Publique ainsi qu’aux ministères/services clés des réformes (Justice, Intérieur, Santé, Education, Finances, Primature, Parlement) afin d’améliorer leurs services rendus à la population ;

  • un pool de 5360 hommes/jours d’assistance technique courts et moyens termes intervenant dans les domaines d’interventions décrits ci-dessus, à la demande des bénéficiaires et sur bases de termes de références formulés par les parties prenantes tout au long du projet :

  • des services de backstopping assurant :

- la bonne gestion financière et administrative du projet  (y inclus la gestion des dépenses accessoires) ;
- un soutien à la gestion des marchés de travaux et de fourniture en gestion indirecte par l’Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement ;
- la mobilisation de l’expertise court, moyen et long terme ;
- l’élaboration et mise en œuvre d’une stratégie de communication pour le NFD.

Result: 

Résultats à atteindre :

Résultat 1 :   La planification, la coordination intersectorielle et le suivi des activités de l’administration publique sont améliorés.

Résultat 2 :   La gestion des ressources humaines, de la fonction publique et de la solde est assainie.

Résultat 3 :   Les instances de contrôles des pouvoirs publics sont opérationnelles et plus efficace, grâce à leur réorganisation et à leur renforcement, au suivi judiciaire des infractions constatées ainsi qu’à l’application des sanctions.

Résultat 4 :    La redevabilité de l’administration vis-à-vis de ses administrés est renforcée.