Plus de 3.500 projets mis en œuvre à travers le monde
Plus de 3.500 projets mis en œuvre à travers le monde

Base de données de projets GOPA

Depuis sa création en 1965, GOPA a exécutée avec succès plus de 3.500 projets dans plus de 130 pays ; actuellement, plus de 140 sont mis en œuvre. Cette base de données présente une sélection de projets récents reflétant le mieux les domaines d´activités de GOPA.

Renforcement institutionnel et soutien au dialogue politique

Country: 
Myanmar
Department: 
Governance and Economic Development
Beneficiary: 
Ministère de l’Aménagement du Territoire et du Développement Economique
Donor Organisation: 
Union Européenne
Associated Enterprises: 
AFC Consultants International
B&S Europe
Coffey
GOPA Com.
Landell-Mills
Project Volume: 
12216426
Value of Services: 
7879594
Start of project: 
October, 2015
End of project: 
September, 2018


Contexte :

La Birmanie est un pays qui a un énorme potentiel de pouvoir réussir à atteindre une prospérité durable pour l’ensemble de sa population. Cependant le pays est confronté à des défis considérables pour faire en sorte que cet énorme potentiel de croissance et de développement soit réalisé de façon durable engendrant des bienfaits pour tous ces citoyens. A présent « la troisième vague » de la réforme « gouvernance et réforme administrative » a été mise en avant, prioritaire à la prise de décision politique et est de manière générale en train de prendre ses formes bar le biais des actions des ministères et par une transformation du service publique.

Project details

Objectives: 

Objectif global :
Contribuer au renforcement de la gouvernance des institutions pour appuyer le processus de transition démocratique et le programme des réformes.

Objectif spécifique :
Renforcer les institutions publiques et les acteurs non-étatiques et de développer les capacités pour la prise de décision politique, planification et mise en œuvre pour pouvoir répondre aux besoins des citoyens ainsi que de contribuer de manière générale au développement socio-économique.

Activities: 

Composante 1 : Amélioration des capacités institutionnelles pour une prise de décision politique efficace

  • Formulation et mise en œuvre d’une stratégie de réforme de l’administration publique et plan d’action compréhensible ;
  • Identification de compétences et qualifications nécessaires dans le service publique ainsi que la contribution au développement d’une stratégie des ressources humaines ;
  • Appui au développement du centre de formation pour fonctionnaires et institutions de gestion ;
  • Développement et mise en œuvre de master en administration publique agrée à l’international et d’autres cours pertinents certifiés à l’international ;
  • Assistance technique pour le soutien du processus de décentralisation en cours et renforcement de la gouvernance au niveau local.

Composante 2 : Appui à la réforme sectorielle

  • Promotion du dialogue entre les institutions gouvernementale pour répondre aux enjeux politiques et législatifs apparaissant et les défis ou opportunités qui y sont liées. Les secteurs visés sont : (1) l’agriculture / le développement rural, ainsi que l’appui supplémentaire apporté par le développement technique, éventuellement par la « réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux » (FLEGT) et (2) l’éducation ainsi que d’autres attentes du gouvernement birman pour un soutien de secteurs spécifiques en particulier la politique commerciale et d’autres priorités du « Plan national de développement » ;
  • Formulation de politiques sectorielles pour appuyer le processus de planification multi-annuel et annuel, l’harmonisation croissante avec le processus de budgétisation par l’intermédiaire de la gestion des finances publiques ;
  • Elaboration de stratégies ministérielles de développement pour aider à mettre les politiques sectorielles en œuvre et les plans d’actions, offrir du soutien à la future déconcentration et décentralisation basées sur le droit, examens fonctionnels et analyses.

Composante 3 : Amélioration de la réceptivité des interventions de l’UE et de sa communication en Birmanie

  • Prestation régulière de rapports sur l’analyse des médias internationaux et nationaux ;
  • Appui à la diffusion de la communication des activités des différents secteurs de l’UE y inclus la recherche, rapports, études, sondages et évènementiels ;
  • Développement de produits d’informations tels que (1) courtes séquences vidéo pour la diffusion sur le web, (2) communiqué de presse, (3) brochures, (4) dossiers informatif, (5) fiches d’analyses ;
  • Appui à l’organisation et mise en œuvre de séminaire de l’UE, ateliers, réunions et conférences pour élargir et diffuser le savoir-faire de l’UE / coopération avec la Birmanie ;
  • Mise à disposition de travail analytique (p.ex. études, évaluation, enquêtes) et consultation des intervenants (p.ex. ateliers, conférences)

Composante 4 : Activités transversales dans le domaine de la consolidation de la paix

  • Elaboration et mise à jour trimestrielle de la situation concernant la consolidation de la paix ;
  • Mise à disposition d’avis d’experts, de documents de recherche, d’études, de conseils politiques à l’égard de l’organisation du processus de dialogue national et les solutions fondamentales liées au processus de paix et stabilité ;
  • Appui directe de la délégation de l’UE pour élaborer les actions identifiées au sein de « L’UE 2014 Appui aux Actions pour la Paix pour la Birmanie » ;
  • Construire la confiance par le biais de séries de forums publics entre le gouvernement, l’armée birmane, les groupes ethniques armées et les communautés locales.
Result: 

Résultats à atteindre :

  1. Les instances de décisions politiques et stratégiques ont pu augmenter leur potentiel pour faciliter le processus de réforme et prennent des décisions réfléchies ;
  2. Les institutions de prestation de services et les organisations ont pu augmenter leur habilité d’offrir des services essentiels comme exigé par la population ;
  3. La communication relative à ce projet en Birmanie a été renforcée ; projets de la coopération UE reçoivent des informations nécessaires sur le contexte politique, social et économique ; réactivité du projet vis-à-vis du programme gouvernemental au programme de réformes et les besoins de la population se sont améliorés ;
  4. Les capacités institutionnelles pour une prise de décisions politiques efficaces, la planification, la mise en œuvre et la prestation de services ont été renforcés au niveau national et sous-national en prenant en compte le contexte spécifique ainsi que les besoins spécifique du processus de paix.